Recevez gratuitement le guide "Les 3 piliers du pilote d'aéromodèles". Dans ce guide, je vous donne les notions essentielles à avoir en tête pour profiter pleinement de votre passion. Laissez-moi votre email :

You have Successfully Subscribed!

Blohm & Voss BV-141

Un des aéromodèles les plus bizarres qu’il m’ait été donné de faire voler est le Blohm & Voss BV-141, un avion allemand de la Seconde Guerre mondiale. Je ne suis pas particulièrement fan des avions de guerre mais celui-ci, avec son look à des années-lumière de la « gravure de mode », a vraiment quelque chose de particulier. Pour qui s’intéresse aux warbirds de la Deuxième Guerre mondiale, on sort ici du cadre classique des P-51, Devoitine, Spitfire et Bf-109 !
Allons voir cet avion bizarre de plus près.

Blohm & Voss BV-141 : « ben, il est pas fini c’t’avion ! »

En 1937, quelques semaines avant les bombardements de Guernica par la Luftwaffe durant la Guerre d’Espagne, le Ministère de l’Air du IIIème Reich travaille sur un projet de remplacement du Henschel Hs 126, un avion de reconnaissance tout récemment mis en service mais jugé trop lent pour les missions les plus périlleuses (310km/h maxi). Deux avions-projets ressortent du lot : le Focke-Wulf Fw 189 (qui fut construit en série) et le Blohm & Voss BV-141. Ce dernier projet fut abandonné et seulement 5 exemplaires furent produits. Pourtant, l’avion volait bien, était maniable et affichait une vitesse maximale de 438km/h (version B).

Blohm & Voss BV-141

Le Blohm & Voss BV-141 (version A). Oui, il a bien existé… et il a même volé.

.

La grande particularité du BV-141 était sa conception totalement asymétrique. Ce monomoteur de 17,5m d’envergure avait son poste de pilotage déporté sur l’aile droite, une queue volontairement tronquée sur sa partie droite (dans sa version A), entre autres dissymétries éparses sur tout l’appareil.

BV-141 2 PLAN 3 COULEUR 795

.

Cet avion révolutionnaire devait emporter un équipage de 3 personnes dans son poste de pilotage très ajouré, adapté aux tâches de reconnaissance. L’équipage bénéficiait d’un champ de vision très important vers l’avant, du fait du décalage par rapport au fuselage et au moteur.

Blohm & Voss BV-141

Vue extérieure du poste de pilotage du BV-141.

Un aéromodèle que j’ai eu le plaisir de faire voler

Un jour, un ami est venu me voir avec un de ses avions. Il m’a présenté ce BV-141. Je lui ai avoué que je ne connaissais pas cet aéronef à l’apparence très surprenante et il m’en a raconté l’histoire, dans les grandes lignes.
C’est ce modèle que vous voyez sur la photo en dessous que j’ai eu la chance de piloter. Le vol fut plaisant, l’appareil « lourd » aux commandes et le décrochage… eh bien, disons qu’il fallait garder pas mal de vitesse !

Blohm & Voss BV-141

.

Ce modèle est  équipé d’un OS 61 FX largement suffisant pour un avion d’environ 1 mètre 60. Les plans avaient été réalisés à partir de photos. Si vous vous lancez dans sa construction, un conseil : faites attention au train ! A renforcer impérativement.

Pour finir en parlant d’avions au look peu ordinaire, et pour rester à peu près dans les mêmes époques de production,  j’adorerais voir voler un Blohm & Voss P.170, un jet Heinkel P.107 ou Junkers EF128, le fameux jet Horten 229, ou encore le Northrop YB-35 et le Vought V-173. Je vous en parlerai sans doute dans les prochains mois.

B&V P.170

Le surprenant Blohm & Voss P.170.

Warbirds bizarres 1

Jets Heinkel P.1078 et Junkers EF 128.

Bizarres Warbirds 2

Horten 229, Northrop YB-35 et Vought V-173.

.

Alors, ça vous donne des idées ?

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0