Recevez gratuitement le guide "Les 3 piliers du pilote d'aéromodèles". Dans ce guide, je vous donne les notions essentielles à avoir en tête pour profiter pleinement de votre passion. Laissez-moi votre email :

You have Successfully Subscribed!

gopro hero4 session

La marque leader des actioncam GoPro met à profit ses excellents résultats financiers et continue d’innover. Dernière-née des caméras, la version Hero4 Session. Voyons tout de suite ce que la firme de San Mateo nous propose avec ce tout nouveau produit.

GoPro Hero4 Session : le cube

La toute nouvelle caméra sportive GoPro Hero4 Session surprend par sa forme et ses dimensions. Il s’agit d’un cube presque parfait de 38 x 38 x 36,5mm, ce qui la différencie du bloc style petit appareil photo numérique auquel on était habitué depuis quelques années. Elle pèse 74 grammes nue, soit 40% de moins que la Hero4 Black mais la rend aussi deux fois plus lourde qu’une Mobius par exemple. Elle ne sera donc pas adaptée à tous les aéromodèles, surtout si vous devez ajouter un boitier de fixation. Attention donc au bon placement de la caméra pour l’équilibrage et ne lésinez pas sur la sécurité car si cette caméra décide de se faire la malle en plein vol, ça vous fera mal au porte-monnaie.
Mais même si la Mobius V3 est vraiment une excellente caméra, cette Hero4 Session joue dans une autre cour.

gopro hero4 session

Comparaison Hero4 Session / Hero4 Black dans leur boitier de fixation.

Grande définition, étanchéité, simplicité mais prix élevé

Cette GoPro Hero4 Session filme en 1920 x 1440p à 30 images/seconde, 1920 x 1080p à 60 ips mais aussi en 1280 x 720p à 120 ips (pour des ralentis de grande qualité). Exit donc le 4K pour cette petite caméra. Son capteur prend des photos en 8 mégapixels, en mode one-shot, en rafale (10 photos/seconde) ou en time lapse largement configurable. On retrouve les fonctions SuperView (cadre moins large), Protune (vidéo peu compressées pour qualité professionnelle) et d’Auto Low Light (adaptation intelligente aux scènes peu éclairées). Cette caméra est parfaitement étanche même sans boitier de protection, jusqu’à 10 mètres de profondeur. Pour nous, c’est une notion qui peut avoir son importance en cas de forte pluie ou de chute dans l’eau.

La Session ne possède qu’un seul bouton de contrôle de toutes les fonctions de prises de vues, ce qui simplifie grandement les manipulations, surtout en pleine action. Ce n’est guère intéressant pour une utilisation sur aéromodèle mais vous pourrez toujours être tenté d’utiliser cette petite caméra pour filmer vos autres exploits, plus terrestres cette fois. Rappelons toutefois qu’il est possible de commander votre caméra à distance (jusqu’à 180 mètres) avec une télécommande de type Wi-Fi Remote ou Smart Remote, toutes deux de chez GoPro. Bonne nouvelle : cette caméra en forme de cube est compatible avec tous les systèmes de fixation GoPro. Nul besoin donc de se rééquiper si vous possédez déjà des fixations pour votre précédente GoPro. Un système de deux micros vient réduire de manière efficace le bruit du vent car la caméra va utiliser le son émanant du micro le moins exposé aux bruits parasites.

gopro hero4 session

Continuons sur quelques caractéristiques supplémentaires : batterie Li-Po 1030 mAh, niveau de charge de la batterie et mode de prise de vue indiqués sur écran LCD monochrome, entrée microSD et port microUSB protégés par trappe d’étanchéité

Après toutes ces bonnes nouvelles et ces caractéristiques alléchantes, voici le tarif : 400 dollars, 430 euros pour la France métropolitaine, sans accessoire. C’est un tarif élevé, ne nous voilons pas la face, surtout pour une caméra si « lourde » et qui ne filme pas en 4K. Cela dit, la marque GoPro jouit toujours d’une telle renommée que ces petits cubes se vendront encore comme des petits pains… de luxe. Les accessoires seront nombreux et coûteux, comme à l’accoutumée chez GoPro.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0