Recevez gratuitement le guide "Les 3 piliers du pilote d'aéromodèles". Dans ce guide, je vous donne les notions essentielles à avoir en tête pour profiter pleinement de votre passion. Laissez-moi votre email :

You have Successfully Subscribed!

Voici ci-dessous la vidéo intitulée Comment bien choisir sa batterie Lipo ?
On se retrouve tout de suite après pour le test QCM (à la fin de la transcription).

Transcription audio :

Bonjour. Ici Grégory BAZIN de pilote-aeromodelisme.com

Aujourd’hui, on va répondre à une question : comment choisir sa batterie Lipo ?
Donc batterie li-po, batterie aux polymères de lithium telle que celles qu’on retrouve dans nos téléphones portables et qu’on utilise au quotidien sur nos drones et en aéromodélisme.

Alors on va voir ensemble 4 points pour bien comprendre ce qu’est une batterie Li-Po et comment la choisir.
D’abord on va voir la tension. Ensuite on verra la capacité, la décharge et enfin on répondra à une question :
comment bien charger sa batterie Li-Po?

Première chose : la tension.
Une unité, un élément c’est 3,7 volts.
Ca, c’est une batterie 1S : un élément, 3,7 volts.
Ici, j’ai une batterie 2 éléments, 2S donc 2 éléments en série.
Donc ça me fait 2 x 3,7V…ça me fait 7,4 volts de tension nominale et…ici j’ai une 3S donc 11,1 volts de tension nominale.
Il faut savoir que les éléments doivent s’équilibrer entre eux.
Par exemple si j’ai un élément qui est à 3,7V, mon autre élément doit être à 3,7V avec une marge d’erreur de 0,1 volt.
C’est pour ça que sur une batterie qui a plus de 1 élément, à partir de 2 éléments on a ici une prise d’équilibrage supplémentaire.
Donc un élément, 2S, 3S…
Ca, c’est ma tension délivrée.

Le deuxième point essentiel, c’est la capacité.
Alors la capacité, elle est notée en milli-ampère / heure (mA/h) ou en ampère / heure (A/h).
Alors globalement c’est comme un réservoir : petit réservoir petite capacité, grand réservoir grande capacité.
Sur une batterie de voiture, ça va être exactement la même chose. Si j’ai une petite voiture essence j’aurai une petite batterie avec un nombre de mA/h qui sera plus faible que pour une voiture diesel où je vais avoir besoin d’une grosse batterie avec un plus grand nombre de mA/h.

Là, c’est exactement la même chose pour nos batteries Li-Po qu’on retrouve sur les drones.
Donc ici j’ai une 3700 mA/h, ça veut dire une 3,7 A/h.
Je multiplie par 1000 ou je divise par 1000 pour obtenir en ampères ou en milli-ampères.

Troisième point : la décharge.
Alors, la décharge elle est notée en c.
Ce ne sont pas des Coulombs.
Ca veut dire, par exemple 35c : c’est 35 fois la capacité.
C’est le courant maximal que je vais pouvoir délivrer.
Donc ici j’ai une 25c, là j’ai une 20c, une 35c… je vais prendre celle ci une 25c de 500 milli-ampères.
500 mA, je fais ma conversion, ça fait 0,5 ampère    0,5A/h
Ca veut dire que ma batterie peut délivrer un courant de 25 x 0,5A/h soit 12,2A/h au maximum.

Donc au max, je peux délivrer 12,2A.
Prenons un exemple concret : j’ai besoin d’un moteur donc ce moteur, j’ai dimensionné mon hélice.
Donc je sais que je veux une 8 4, une hélice de taille 8 4.
Eh bien dans les tables que me donne le motoriste… alors là c’est un moteur Turnigy SK3
je sais qu’avec une hélice 8 x 4, je vais avoir un courant délivré de 7 ampères au maximum.
7A, si je prends cette batterie 25c,  25 fois sa capacité je sais qu’elle va me délivrer au maximum 12,2A.
Donc mon moteur lui il va tirer de la batterie 7A et ici je peux…
j’ai de la marge puisque je peux lui donner 12,2A.
Imaginons qu’à l’inverse ma batterie ne délivrerait que seulement 6A. Eh bien, ce qui va se passer c’est que mon moteur, il va vouloir tirer 7A et ma batterie va fonctionner au-delà de ses capacités et voilà ce que ça donne en général : les batteries se mettent à gonfler. Et du coup on réduit leur durée de vie.
Donc une durée de vie pour ces batteries c’est assez faible, c’est 100 à 200 cycles. Pour des batteries de marque, on peut monter jusqu’à 500 cycles voire plus. Donc voilà pour ce qui concerne la décharge.

Et le dernier point que je voulais vraiment aborder avec vous c’est la charge.
Donc la charge de la batterie. Classiquement, vous cassez pas la tête, vous prenez la capacité et vous diminuez de 10%.
Je vous donne un exemple concret : j’ai une batterie ici de 1000mA/h, de 1A/h. Eh bien, sur mon chargeur je vais noter la capacité -10%, ça va me faire 09, une charge à 0,9A/h ou 900mA/h. Tout ça pour vraiment garder des batteries en bon état et optimiser le nombre de cycles disponibles.

Donc la capacité -10%. Exceptionnellement, dans 10% des cas, si vous êtes en déplacement, que vous devez aller vite pour une commune compétition par exemple de modélisme ou autre à ce moment-là, vous pouvez charger à 2c mais je ne recommande pas plus ! C’est à dire 2c !
Ici pour une 1000, pour une 1A/h, vous pouvez monter à 2 donc à 2000mA sur votre chargeur mais pas plus. Dans la majorité des cas restez à 10% inférieur de la capacité.

Donc voilà, on a vu 4 points ensemble : la tension, la capacité, la décharge et la charge.

Et juste un dernier mot à dire : aujourd’hui, en 2015, j’ai un conseil à vous donner.
Pour les petites batteries, utilisez une prise JST. Voilà, on en trouve de partout et pour les plus gros modèles, les plus grosses batteries, utilisez celle-ci XT60.
Les XT60 sont très répandues et sont même utilisées sur les jets et vraiment ce sont des batteries très très fiables.

Donc XT60 grosses batteries et
JST pour les plus petites batteries.

Eh bien voilà, j’en ai fini.
J’espère que cette vidéo vous a plu. En tout cas n’hésitez pas à télécharger sur mon site le « Guide des 3 piliers du pilote » et répondez aussi au questionnaire qui est disponible sur mon site sur les batteries Li-Po qui sera à la suite de cette vidéo.

En tout cas, moi je vous dis au revoir et à bientôt.
Ciao !

Le test

Voici un questionnaire pour tester vos connaissances.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0